Comparatif différentes éditions du conte russe La Moufle - Milan, Lito, Encore une fois, Didier Jeunesse - amitié, partage, animaux, hiver
Contes,  Lectures

La Moufle – Comparatif de différentes éditions {Lecture}

Aujourd’hui, j’avais envie d’ouvrir le volet de nos lectures hivernales et il y a un conte russe que nous adorons à la maison : La Moufle. J’ai eu l’occasion de l’étudier avec mes élèves de l’année dernière et nous avions comparé plusieurs versions de cette histoire. Dans ce billet, je vais donc vous comparer les 5 éditions que nous possédons à la maison (le nombre d’animaux apparaissant, la fin, les illustrations, les à-côtés, les plus, les moins…).

Comparatif différentes éditions du conte russe La Moufle - Milan, Lito, Encore une fois, Didier Jeunesse - amitié, partage, animaux, hiver

Résumé

Le point commun de ces différentes histoires : cette moufle, abandonnée, perdue au milieu de la neige. Elle devient un abri pour plusieurs animaux au fil du récit. Si bien qu’elle finit par éclater. Ce conte d’origine russe est dit de randonnée par son aspect répétitif et plait aux plus petits et aux plus grands.


La Moufle aux éditions Lito
Minicontes classiques

Comparatif différentes éditions du conte russe La Moufle - Milan, Lito, Encore une fois, Didier Jeunesse - amitié, partage, animaux, hiver

La première édition est celle des éditions Lito, car j’aime particulièrement cette collection Minicontes Classiques de qualité et à tout petit prix (1,99€ l’ouvrage).

Dans cette version accessible aux plus petits, la moufle apparait tout de suite, et y entre successivement une souris, un lapin, un renard, un sanglier, un ours puis une fourmi.

J’adore la fin car ici, tous les gros animaux entrent mais quand la minuscule fourmi s’y faufile, elle chatouille tout le monde et l’ours finit par éternuer et faire craquer la moufle. Par ailleurs, cela fait rire tout le monde et il n’y a pas de culpabilisation de l’un ou de l’autre des animaux.

En bref, c’est ma version préférée, toute douce, parfaite pour les plus jeunes.

Les plus :
– L’histoire assez rapide
– Pour petits et grands
– Le texte répétitif
– Le bon accueil fait par les animaux et du coup, les valeurs d’amitié véhiculées
– La fin originale avec la toute petite fourmi qui entraîne le craquage de la moufle et sans culpabilisation pour les autres animaux
– Les illustrations
– Le prix

Les moins :
– Un peu rapide, ce qui atténue le comique du côté répétitif.


La Moufle – Encore une fois

Comparatif différentes éditions du conte russe La Moufle - Milan, Lito, Encore une fois, Didier Jeunesse - amitié, partage, animaux, hiver

La deuxième version est celle de la collection Encore une fois. Dans cette version, nous voyons l’homme qui perd sa moufle avant de voir apparaitre les animaux les uns après les autres : une souris, une grenouille, une chouette, un lièvre, un renard, un sanglier, un ours et une fourmi.

Une fois encore, c’est la toute petite fourmi qui entraine le craquage de la moufle malgré sa toute petite taille. J’apprécie le côté décalé de la chose. Par contre, la conclusion me plait moins. Tous les animaux regardent méchamment la fourmi et la rendent coupable du fait qu’ils sont de nouveau dans le froid.

En résumé, une version sympathique mais un peu moins douce, à réserver aux enfants un peu plus grands du coup.

Les plus :
– L’histoire assez rapide
– Pour petits et grands
– Le texte répétitif et le rappel des animaux présents à chaque fois, parfait pour les plus jeunes
– Le nombre d’animaux qui permet vraiment d’appuyer sur le côté répétitif des dialogues
– La fin originale avec la toute petite fourmi qui entraîne le craquage de la moufle
– Les illustrations, un peu moins douces mais très belles
– Le prix

Les moins :
– L’accueil pas toujours très sympathique des animaux
– Le fait que les animaux forcent la main pour entrer


La Moufle – Milan
Mes p’tits contes

Comparatif différentes éditions du conte russe La Moufle - Milan, Lito, Encore une fois, Didier Jeunesse - amitié, partage, animaux, hiver

La troisième version est issue d’une collection au top pour les tout-petits, Mes p’tits contes de Milan. Cette fois-ci, la petite souris découvre la moufle dès le début de l’histoire. Puis, entre un lapin, une renarde, un sanglier et un ours.

Les illustrations sont toutes mignonnes et au début, les animaux accueillent les autres avec générosité. Je suis moins fan du traitement de l’ours et de la fin. En effet, l’ours s’appelle Brise-Tout et entre sans demander la permission. Bien évidemment, c’est lui qui craque la moufle. La dernière page montre alors cet ours, seul et triste, et le texte est une petite comptine très culpabilisant pour ce personnage.

Bref, une version toute mignonne mais avec une fin manquant de bienveillance à mon goût.

Comparatif différentes éditions du conte russe La Moufle - Milan, Lito, Encore une fois, Didier Jeunesse - amitié, partage, animaux, hiver

Les plus :
– L’histoire assez rapide
– Pour petits et grands
– Le texte répétitif et le comptage des animaux présents à chaque fois, parfait pour les plus jeunes
– Le bon accueil fait par les animaux et du coup, les valeurs d’amitié véhiculées
– Les illustrations, toutes mignonnes
– Le prix

Les moins :
– Le traitement de l’ours et la fin de l’histoire peu bienveillants


La Moufle – Didier Jeunesse

Comparatif différentes éditions du conte russe La Moufle - Milan, Lito, Encore une fois, Didier Jeunesse - amitié, partage, animaux, hiver

La quatrième version dont je vais parler est celle de Didier Jeunesse. Dans cette version, j’adore les bruitages et les dialogues très humoristiques. Les illustrations sont aussi très drôles. Ici, la moufle a été déposée par le vent. Y entre alors, une souris, un lièvre, un renard, un sanglier et un ours.

J’aime le fait que les animaux accueillent les autres sans souci malgré le manque de place. La fin, moins originale que celle de la fourmi, est tout de même très drôle. L’ours essaie de rentrer les parties de son corps une par une mais c’est quand il entre sa queue que la moufle craque. Et je suis fan de la bouille de l’ours sur la dernière page qui ne comprend pas vraiment ce qui s’est passé…

En bref, une très chouette édition, pour petits et grands…

Les plus :
– L’histoire assez rapide
– Pour petits et grands
– Le texte répétitif et les dialogues rigolos
– Le bon accueil fait par les animaux et du coup, les valeurs d’amitié véhiculées
– Les illustrations, très chouettes
– La fin rigolote

Les moins :
– Un peu rapide, ce qui atténue le comique du côté répétitif.


La Moufle – Mes Albums Milan

Comparatif différentes éditions du conte russe La Moufle - Milan, Lito, Encore une fois, Didier Jeunesse - amitié, partage, animaux, hiver

Cette dernière version, aux éditions Milan, est destinée aux plus grands. Les illustrations sont douces et splendides. Le texte est plus complexe et très poétique. Dans cette version, la moufle est perdue par Igor, parti chercher du bois pour se chauffer. Y entre alors, une souris, une grenouille, un lapin, un loup et un ours.

Au départ, les animaux ne sont pas très accueillants mais finissent par avoir pitié et laisser entrer les autres. Seul l’ours s’installe sans demander l’autorisation. La moufle craque finalement à cause de l’éternuement de la souris.

A ce moment-là, Igor repasse, voit les animaux transis de froid et les invite à venir chez lui. Il leur tricote finalement une moufle géante pour en faire leur maison.

J’aime beaucoup cette version, très belle et poétique, mettant vraiment l’accent sur les valeurs d’entraide et de solidarité. Toutefois, elle parait un peu complexe pour les plus petits.

Les plus :
– Le texte répétitif, les dialogues rigolos et les jeux sonores autour des bruits de pas des animaux
– L’accueil fait par les animaux et du coup, les valeurs d’amitié véhiculées
– Les illustrations, très belles
– La fin mettant réellement l’accent sur les valeurs d’entraide et de solidarité
– Le côté très poétique de l’ouvrage, parfait pour les plus grands

Les moins :
– Un peu complexe pour les plus petits.

Voilà, j’espère avoir été assez claire et complète et que ce billet pourra vous aider dans le choix d’une édition adaptée à vos souhaits et vos enfants.

Et vous, vous avez une autre version à proposer ?

Comparatif différentes éditions du conte russe La Moufle - Milan, Lito, Encore une fois, Didier Jeunesse - amitié, partage, animaux, hiver

Si le livre vous plait, vous pouvez vous le procurer en cliquant ci-dessous :

2 commentaires

  • Cécile

    Quel beau conte. Notre version est celle de Didier Jeunesse, les enfants l’ont lu à l’école en PS/MS Ils ont appris à le raconter, avec une véritable moufle fabriqué en classe avec la maitresse qu’on a toujours quelque part 🙂

    Concernant les illustrations, j’aime nettement moins celles du Milan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :